Les poilus de Bona

Qui étaient-ils ?

Monument aux morts

Trente-sept! Trente-sept hommes dont le nom est inscrit sur le monument aux morts de la commune de Bona, au titre de la première guerre mondiale, celle de 1914/1918. Ils avaient entre 20 et 41 ans au moment de leur disparition, et, pour beaucoup d'entre eux, tout l'avenir devant eux.

Afin qu'ils ne soient pas seulement des noms gravés sur un monument, nous avons voulu savoir qui ils étaient, ce qu'ils faisaient avant de disparaître dans la tourmente, pour qu'ils soient moins anonymes.

Pour cela, nous avons consulté les Archives Départementales de la Nièvre (sauf mention différente), notamment les registres matricules constitués par l'Armée française et regroupés dans les Archives militaires. Pour retrouver la trace de certains, il nous a fallu consulter les différents recensements établis avant la guerre sur la commune de Bona, ainsi que l'état civil à la mairie de Bona.

Les poilus de Bona sont présentés dans l'ordre de leur inscription sur le monument aux morts. Sauf mention particulière, ils étaient simples soldats.

Nous n'avons pas la liste de ceux qui ont participé à la guerre et qui sont revenus blessés, mutilés ou indemnes. Ne les oublions pas non plus...

 

1914 

- POIRIER Etienne, né le 11/11/1892 à Bona où il était domestique. Il a fait la guerre dans le 85è Régiment d'Infanterie (RI), (matricule 61). Il a été tué au combat à Sarrebourg (Moselle), le 20/08/1914.

JOLY Jean (1), né le 20/04/1889, était cultivateur à Agland. Il fut tué au combat auquel participait son régiment, le 134è RI (matricule 1275), près de Sarrebourg (Moselle), le 25/08/1914.

- GEOFFROY Louis (1), né le 24/08/1873 à Bona, était cultivateur à La Bretonnière. Il était Garde des voies de communication (matricule 1217), lorsqu'il décéda accidentellement à Nevers, le 4/09/1914.

-CHAUMEREUIL Auguste, né le 9/10/1893 à Bona, était agriculteur à La Bretonnière. Il appartenait au 21è bataillon de Chasseurs à pied (matricule 1288) lorsqu'il a été tué au combat à la Fosse Calonne, dans le Pas de Calais, le 8/10/1914.

- JOUASSIN Charles* né le 26/06/1878 à Billy Chevannes, était cultivateur à Lichy. Appartenant au 160è RI (matricule 1878), il fut tué à Villers Bretonneux (Somme), le 20/10/1914.

- BILLEBAULT Paul, , né le 26/03/1878 à Bona, était cultivateur. Appartenant au 168è RI (matricule 1471), il est mort au combat au bois de Flirey (Meurthe et Moselle), le 13/12/1914.

- PLANCHON Louis**

- RAPIN Joseph***

- THIBAUDAT Antoine, né le 19/10/1882 à Bona, exerçait le métier de charron. Engagé dans les combats à Lérouville dans la Meuse, il succomba dans l'ambulance, des suites de ses blessures en forêt d'Apremont, le 28/09/1914. Il fut cité à l'ordre de son régiment, le 13è RI (matricule 892) et fut décoré de la croix de guerre, étoile de bronze, à titre posthume.

- GESSERET Henri, né le 9/01/1893 à Paris 12è, était agriculteur à Bona. Caporal dans le 134è RI (matricule 305), il est décédé au combat à Apremont, dans la Meuse, le 2/10/1914.

- GUILLEMINOT Victor, né le 19/11/1879 à Paris 12è, était domestique. Il appartenait au 160è RI (matricule 1524). Il fut porté disparu à St Eloi en Belgique, le 10/11/1914.

 

1915

- DE SAINT PHALLE Thibaut, né le 7/03/1888 à Stenay (Meuse). Il faisait partie du bureau de recrutement de Versailles (matricule 4443). il était infirmier au 2è service d'Infirmerie militaire  lorsqu'il décéda de la typhoïde, à Gray (Haute Saône), le 4/01/1915.

- CHAUMEREUIL Jean-François Lucien, né à Bona le 10/09/1884, était cultivateur. il appartenait au 213è RI (matricule 1058) et fut tué au combat à Rempsach en Alsace, le 13/02/1915.

- FEVRE Georges****

- TRAMECON René, né le 5/05/1894 à St Saulge, était élève au Conservatoire National des Arts et Métiers à Cluny (71) avant la guerre. Il était aspirant lieutenant au 175è RI (matricule 1644), lorsqu'il fut tué à Saadul Bahr, en Turquie, le 28/04/1915.

- MARTIN Paul, né le 9/05/1881 à Bona, était cultivateur. Sergent, il appartenait au 3è bataillon de Chasseurs à pied (matricule 1115) quand il fut tué au combat à Noulette (Pas de Calais) le 8/06/1915.

- BOULARD Jean-Baptiste, né le 14/12/1885 à Bona, était cultivateur. Appartenant au 11è RI (matricule 1020), il fut blessé au combat le 3/08/1915 et décéda des suites de ses blessures à Rouville (Pas de Calais), le 26/09/1915.

- LAURENT Pierre, né à Bona le 17/04/1888, était journalier. Il appartenait au 13è RI (matricule 1253) quand il fut tué au combat à Vache en forêt d'Apremont (Meuse), le 8/02/1915. Il fut cité à l'ordre de son régiment et décoré pour sa bravoure de la croix de guerre, étoile de bronze.

- PIERDET Auguste, né le 20/10/1893 à Bona, était valet de chambre. Il appartenait au 56è RI (matricule 1327) quand il décéda au bois d'Ailly (Meuse), le 16/02/1915.

- MICHOT Paul, né le 03/01/1879 à Bona, était domestique. Il faisait partie du 45è bataillon de Chasseurs à pied (matricule 1491). Il mourut de maladie en captivité à l'hôpital de Langensalz (Allemagne), le 10/04/1915.

- GRISARD Pierre, né à Bona le 21/05/1882, était domestique. Il appartenait au 29è RI (matricule 935) quand il fut tué au combat à la «tête à vache» à Feny (Meuse), le 20/05/1915.

- LARDREAU Etienne, né le 21/01/1875 à Saxi Bourdon, était cultivateur. Appartenant au 23è RI (matricule 1372), il fut tué à l'ennemi à Massiges (Marne), le 25/09/1915.

 

Monument 1

1916

- LAURENT Jean, né à Bona le 21/04/1894 était maréchal ferrant. Il appartenait au 24è RI (matricule 1614) lorsqu'il fut grièvement blessé aux cuisses et aux lombaires, et décéda des suites de ses blessures le 5/04/1916 à Commercy (Meuse).

- LOUVRIER Auguste, né à Bona le28/08/1890, était cultivateur. Il était caporal au 10è RI (matricule 1122) quand il disparut à Fleury, près de Douaumont (Meuse), le 5/08/1916.

- GAILLARD Lucien (1), né à Bona au hameau de Lichy le 15/06/1894, était instituteur à Aunay en Bazois avant la guerre. Sous-lieutenant au 121è bataillon de Chasseurs à pied (matricule 1597), il disparut à Thiaumont, près de Douaumont (Meuse), le 23/06/1916.

 

1917

- METTON René, né le 1/03/1897 à Paris 14è, était cultivateur à Bona. Il faisait partie du 11è RI (matricule 474), lorsqu'il fut tué au combat à Moronvilliers (Marne), le 19/04/1917.

- ROUSSILLON François (2), né le 20/03/1896 à Bona, était cultivateur. Il appartenait au 163è RI (matricule 1189, recrutement de Bourges) quand il mourut au combat d'Oilles (Aisne) le 13/08/1917.

- LASNE Paul (plutôt LANNES), né le 11/04/1887 à Paris 8è, était domestique agricole à Lichy. Appartenant au 10è RI (matricule 520), il fut tué au combat de la Courtine près de Mesnil les Hurlus (Marne), le 19/05/1917.

- GESTAT Jean, né à Bona le 29/03/1885, était cultivateur. Il appartenait au 98è RI (matricule 948) lorsqu'il succomba au bois des Caurières (Meuse), le 26/12/1917.

 

1918

- POIRIER Pierre, né le 8/09/1898 à Bona, était ouvrier agricole. Il appartenait au 21è RI (matricule 667); il décéda d'une pneumonie qui faisait suite à une rougeole à l'hôpital du Puy (Haute Loire), le 16/06/1918.

- COSSON Henri (1), né le 21/04/1897 à Paris 5è, était domestique. Appartenant au 205è RI (matricule 1828), il succomba à Grivillers (Somme) après un acte de bravoure le 11/08/1918; il fut cité et on lui décerna la croix de guerre, étoile de bronze. A noter que sa dépouille fut transférée au cimetière militaire de Beuvraigne, près de Montdidier (Somme) où il repose encore.

- PLESSARD Charles, né à Bona le 1/08/1887, était cultivateur. Incorporé au 363è RI (matricule 543), il mourut des suites de ses blessures à Heuve (Marne), le 3/10/1918.

- GAILLARD Auguste (1), né le 24/11/1898 à Bona, était cultivateur. Il appartenait au 172è RI (matricule 624) et fut tué à la sortie de Chambrey (Aisne), le 19/10/1918.

- LALOUBERE Emile, né le 30/09/1898 à Paris 3è, était ouvrier agricole. Appartenant au 66è RI (matricule 481, recrutement de Cosne), il mourut dans l'ambulance des suites de ses blessures à Montmirail (Marne), le 18/07/1918.

- JAUBARD Louis, né le 6/09/1898 à St Maurice (Nièvre), était ouvrier agricole. Il appartenait au 172è RI (matricule 639) et décéda dans l'ambulance 242 des suites de ses blessures à Chantilly (Oise), le 13/08/1898.

- POIRIER Louis Henri, né à Bona le 22/06/1896, était ouvrier agricole. Il appartenait au 163è RI (matricule 646) et fut tué au combat sur le plateau de Bellevue, au sud ouest de Lechault (Ardennes), le 28/09/1918.

- GUILLARD Félix, né le 18/10/1888 à Bona, était cultivateur. Il appartenait au 121è RI (matricule 1288) et décéda de maladie à Bussy le Château (Marne), le 27/10/1918.

 

Monument 2

La plupart de ces noms peuvent être vérifiés sur le site du ministère de la défense:

http://www.memoiredeshommes.fr

On peut vérifier également sur: http://www.memorial-genweb.org  ou encore: http://www.gennievre.net

Notes et sources

(1): Ces soldats ne sont pas répertoriés dans les sites cités dessus ou aucun renseignement ne figure en regard de leur nom. Les précisions que nous donnons ont été obtenues en consultant les recensements effectués à Bona de 1896 à 1911, l'état civil et les fiches matricules des archives militaires, sur le site des archives départementales de la Nièvre: http://archives.cg58.fr ou sur place. Après recoupement de ces différentes informations, nous considérons qu'elles sont fiables.

(2): Archives Départementales du Cher cote 2 R 738

 

Un ou des doutes subsistent quant aux soldats marqués d' astérisque(s).

* JOUASSIN Charles, recensé sous ce patronyme en 1901, il devient JOACHIM en 1911 et JOACHIN sur sa fiche matricule; mais les renseignements concernant ses parents (patronyme et âge) sont les mêmes. Il semble bien que ce soit la même personne, sinon pourquoi un habitant de Bona décédé à la guerre ne serait-il pas sur le monument de sa commune ?

** PLANCHON Louis: Nous n'avons aucun indice fiable, ni dans les recensements, ni dans les registres militaires de la Nièvre et du Cher. Donc, pas de date de naissance, pas de lieu de recrutement et donc pas de fiche matricule indiquant la date et le lieu du décès. On peut juste supposer qu'il vivait à Bona entre 1911 (dernier recensement où il ne figure pas) et le début de la guerre.

*** RAPIN Joseph: Nous savons juste qu'il a été recensé à Bona en 1896 où il avait 2 ans et vivait chez son grand-père Antoine Rapin. Il serait donc né en 1894 ou 1893. C'est là qu'on perd sa trace car il n'a été recensé par l'armée ni dans la Nièvre ni dans le Cher, et il ne figure plus dans les recensements de la commune après celui de 1896, ni à l'état civil de Bona pour les années indiquées.

**** FEVRE Georges, né le 16/10/1895 à Paris 11è, est recensé à Bona en 1901 et placé chez le charron Sourd, car c'est un enfant de l'Assistance publique; en 1911, il est placé chez Durant, meunier à Huez. Son registre matricule indique qu'il appartenait au 134è RI (matricule 1569), qu'il a été cité pour fait d'arme le 4/08/1916, jour où on lui a décerné la croix de guerre, étoile de bronze. Il est décédé à Ressons (Oise) le 14/04/1918, Archives militaires 1R 426 p 71.

Le nôtre, celui du monument aux morts est mort en 1915! Soit il y a une erreur de date, soit ce n'est pas la même personne. Mais dans ce cas, pourquoi Georges FEVRE, habitant de Bona, mort en 1918, n'est-il pas sur le monument de la commune ?

 

Merci de nous signaler toute erreur ou de préciser certains points dont vous auriez  connaissance.

Pour les mouvements des régiments, pendant la guerre, on peut consulter le site http://www.chtimiste.com

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 17/06/2016

×